Join the larget crypto conference of 2018 in Dubai
fr
Bitcoin
7,789.1
Bitcoin
$ 8,638.8
Bitcoin
7,789.1

Tchad : 2,5 millions d’utilisateurs d’internet en 2018

Avec un taux de pénétration de 15%, Internet a permis de générer plus de 20 milliards de Francs CFA en 2017 et ce chiffre est en croissance constante.

Le Tchad n’est pas cité parmi les pays les plus connectés au monde. Mais, le pays a pris conscience de l’importance de cet outil, notamment dans la gouvernance. C’est à ce titre qu’il a accueilli, les 11 et 12 septembre, la 8ème édition du Forum africain sur la gouvernance de l’Internet.

Placé sous le thème : « Les responsabilités partagées des parties prenantes pour un écosystème robuste de gouvernance de l’Internet », cet événement avait pour objectif de sensibiliser les utilisateurs africains et renforcer leurs capacités en matière de gouvernance d’Internet.

Le ministre des Postes, des Nouvelles technologies, de l’information et de la communication, Dr. Idriss Saleh Bachar a souligné que l’internet est un outil de développement et les États doivent se l’approprier au regard de ses multiples avantages, de même qu’il faut assurer sa bonne gouvernance afin d’éviter les dérives qui peuvent être préjudiciables à bien d’égards.

Le Tchad sort d’une « crise » liée à Internet. En effet, le gouvernement avait décidé de la coupure d’Internet et de la suspension des réseaux sociaux sur le territoire tchadien pour des raisons sécuritaires. Ça a duré plus d’un an, le temps pour certaines organisations de dénoncer une violation des libertés fondamentales des utilisateurs tchadiens. La censure a été levée depuis.

Les autorités tchadiennes ont visiblement compris la place d’Internet aujourd’hui et veulent d’ailleurs s’insérer dans le nouvel ordre économique international. Elles ont pris « conscience que le nouveau contexte mondial de mutation géostratégique, de révolution scientifique et technologique leur offre une opportunité unique de rattraper plus rapidement le retard, afin de les insérer pleinement dans le nouvel ordre économique international », a déclaré Kalzeubet Pahimi Debeut, le secrétaire général à la Présidence de la République. C’était à la faveur dudit forum.