Join the larget crypto conference of 2018 in Dubai
fr
Bitcoin
7,780.3
Bitcoin
$ 8,628.9
Bitcoin
7,780.3

Faiseur de rêve, faiseur de mode

Toute sa vie est cousue de mode. Il vit pour la mode. L’univers de la couture et de la création vestimentaire. Cela fait plus de 25 ans maintenant que Gilles Touré enchante le monde de la mode féminine en Côte d’Ivoire. Au moment où les jeunes garçons de son âges se rudoyaient en jouant au football, lui, sa passion était ailleurs. Il habillait des poupées Barbies dont il avait tout un trésor. C’est une histoire de passion. « J’ai réalisé mon premier croquis après avoir vu un croquis de Chris Seydou. Puis j’en ai fait d’autres qu’appréciait particulièrement mon professeur d’espagnol en classe de 4ème, une femme européenne très élégante, qui fit confectionner certains d’entre eux. Je me suis aussi mis à faire des vêtements pour mes sœurs et à habiller des professeurs de mon école. Et le mouvement ne s’est plus arrêté », nous confiait il ya quelques années à la veille de la célébration de ses 20 ans de carrière. Enfant prodige de la création sur-mesure pour femme, maître du pagne, des robes de gala et autres uniformes d’une élégance rare… Bref, Gilles Touré fait partie, avec son aîné Pathé ’O, styliste que l’on ne présente plus, du panthéon de la mode en Côte d’Ivoire…

Sa rencontre avec Pathé ‘O marque un tournant de son parcours. N’ayant pas d’atelier  et ne sachant pas coudre, ce dernier  lui a proposé de réaliser ses croquis. Ainsi il fera son premier magazine et ses modèles seront publiés. Ils travailleront ensemble sur le concours Miss Côte d’Ivoire. C’est dans la même période que Gilles Touré rencontrera Patrick Liversain, avant de se rendre en France  pour sa spécialisation en stylisme modélisme. De là-bas, Woodin Abidjan lui donnera l’opportunité d’exprimer son art. Ainsi naitra sa premier collection ‘’Turbulence’’.

La carrière de Gilles va définitivement prendre son envol lorsqu’il présente en 1997 sa première collection, « Turbulences », à Yamoussoukro dans le cadre de la Semaine de l’artisan pour Uniwax et Woodin. Dès cet instant, il entre véritablement dans la cour des grands de la mode ivoirienne. Il a reçu plusieurs distinctions au cours de ces deux décennies. Retenons entre toutes que l’État de Côte d’Ivoire l’a élevé, en 2001 au rang de Chevalier de l’Ordre du Mérite National et, en 2006, à la dignité de Chevalier de l’Ordre du Mérite Ivoirien. En 2013, la grande chancellerie de Côte d’Ivoire l’élève au rang d’Officier de l’Ordre du Mérite Ivoirien.

Il suffit de faire un tour dans ses ateliers, nichés dans une résidence paisible aux Deux Plateaux à Abidjan, pour  découvrir des mètres de pans de tissus aux imprimés aussi variés qu’attrayants, sommeillant paisiblement au fond du showroom, une demi-douzaine de bustes de couture habillés de créations en pagne, et l’enseigne Gilles Touré placardée sur les deux murs opposés… Qui rappellent  que l’on se trouve bel et bien chez l’un des designers les plus respectés de l’Afrique de l’Ouest.

Quand on lui demande de parler de ses collections, il a l’embarras du choix. « Une collection, c’est comme un enfant. On les aime toutes. « Savane impériale », une collection sauvage mais très chic. « Emeraude », une collection bijoux qui correspondait exactement à ce que je suis, à ce que je fais. « Rouge désir » commençait déjà à être le nouveau Gilles Touré, un peu différent de ce que je faisais auparavant. « Femme fleur » a été l’un de mes best sellers et a toujours été réclamée. Elle a même été reprise par plusieurs créateurs. Des maisons de textiles ont fait des collections spéciales imprimées fleur. Jusqu’à aujourd’hui, la femme Gilles Touré est une femme fleur. La collection « champagne » faisait partie de mes premières collections de robes de mariés », confie le styliste. Le styliste et créateur Gilles Touré fait  aujourd’hui partie des personnalités respectées dans le secteur de la mode dans son pays la Côte d’Ivoire. Gilles Touré habille la femme avec élégance et sophistication.

Marraine de la célébration des 20 ans de carrière de l’artiste en 2014, la Première Dame de Côte d’Ivoire, Dominique Ouattara a tenu à rendre hommage au talent du  styliste-modéliste. «Lorsque Gilles Touré m’a sollicitée pour être la marraine de cet évènement qui célèbre ses 20 ans de carrière, j’ai accepté bien volontiers car, je tenais à lui rendre hommage. De ses débuts à nos jours, Gilles Touré a toujours fait preuve d’un immense talent et d’un esprit de créativité extraordinaire qui fait la caractéristique des plus grands stylistes. Durant toute sa carrière, Gilles a gravi tous les échelons et marqué les esprits par son style particulier et son renouvellement permanent », a soutenu la Première Dame Dominique Ouattara. Gilles Touré, c’est également un génie de la haute couture doublé d’un talent hors norme. Des qualités que la First Lady n’a pas manqué de relever. « Après avoir suivi des études universitaires, tu as suivi ta passion avec foi et persévérance, et tu as libéré l’artiste qui est en toi, pour donner corps à ton rêve. Par un subtil mélange des standards africains et européens tu as construit un style  unique, le tien, celui pour lequel nous t’aimons tant et qui fait de la griffe « Gilles Touré » une référence incontestable. Merci pour ces 20 années de fééries au service de la beauté, merci de faire la fierté de notre pays », a-t-elle remercié.

Leave a Reply

*

code