Bitcoin
41,117
Bitcoin
$ 49,579
Bitcoin
41,117

Cameroun : 100.069 vestiges trouvés sur le site de Lom Pangar

C’est le fruit des fouilles archéologiques initiées dans le cadre de la construction du barrage hydro-électrique dans cette localité. Une exposition inaugurée le 18 septembre dernier, rend partiellement compte de ces recherches.

Le barrage hydro-électrique de Lom-Pangar est l’un des projets structurants les plus importants des dix dernières années au Cameroun. Depuis sa mise en eau partielle en 2015, l’infrastructure permet de renforcer le débit d’étiage du barrage de Song Loulou (de 600 à 1040m3/s). Ce qui a pour effet d’améliorer l’accès à l’électricité aux populations à travers le pays.

Avant d’en arriver-là, il a fallu trouver les fonds (240,9 milliards de francs CFA) pour financer la construction de l’infrastructure.  La Banque mondiale, l’Agence française de développement, la Banque de Développement des Etats de l’Afrique Centrale et la Banque européenne d’investissement ont accepté d’appuyer financièrement le projet. Mais, certaines conditions ont été posées, dont la mise en place du programme de sauvetage des artefacts archéologiques sur le site du barrage hydroélectrique de Lom Pangar (région de l’Est du Cameroun).

Ainsi, un partenariat a été mis en place entre EDC, le maître d’ouvrage du projet, l’AFD et le groupement Vabioce/Wbc/Hms, afin de retrouver les traces d’une vie antérieure sur le site du barrage de Lom-Pangar. Les travaux de fouille entamés en 2014 ont permis de retrouver 100.069 vestiges sur le site de construction du barrage.

Pour partager le fruit de ces recherches, une exposition se tient en ce moment à l’Institut français de Yaoundé. Elle a été inaugurée le mercredi 18 septembre 2019 et porte sur le thème « Lom Pangar : un barrage qui éclaire le passé du Cameroun et de l’Afrique ». Le vernissage s’est tenu en présence des partenaires du projet.

L’exposition est ouverte jusqu’au 27 septembre prochain.