Join the larget crypto conference of 2018 in Dubai
fr
Bitcoin
8,048.9
Bitcoin
$ 8,926.9
Bitcoin
8,048.9

Yaoundé : les pièces de monnaie toujours aussi rares

La Banque des Etats de l’Afrique centrale en a pourtant injecté un « volume important » pour régler ce problème.

Faire ses achats dans la ville de Yaoundé n’est pas une mince affaire, surtout quand deux commerçants sur trois vous répondent ne pas pouvoir vous servir en raison de la carence de petite monnaie. Le problème se pose aussi bien aux chauffeurs de taxi qu’aux tenanciers de « call-box ». Une situation qui questionne l’injection récente d’un « volume important de pièces de monnaie » dans la sous-région Afrique centrale.

C’est en tout cas, ce qu’a annoncé le gouverneur de la Beac en décembre dernier. En effet, Abbas Mahamat Tolli a indiqué, au sortir de la dernière session du Comité de politique monétaire, que le ravitaillement va se faire de manière progressive, aussi bien dans les agences principales que dans celles les plus reculées. Près d’un mois après ces déclarations, les effets de l’injection des pièces de monnaie ne se ressentent pas tout à fait chez les marchands. Le gouverneur de la Beac n’a pas précisé quel montant en pièces de monnaie a été introduit dans le circuit économique de l’Afrique centrale. Mais, il a rassuré qu’il comblera largement les besoins observés depuis quelques mois. Les usagers n’en attendent pas moins…

En rappel, la rareté des pièces de monnaie au Cameroun a été précédée de la dénonciation d’un trafic desdites pièces par des ressortissants chinois.