Bitcoin
11,575
Bitcoin
$ 13,665
Bitcoin
11,575

Libreville : le Maroc primé au Forum des femmes leaders d’Afrique

Le royaume chérifien a été récompensé samedi dernier pour ses efforts pour l’autonomisation de la femme. 

La première édition du Forum des femmes leaders d’Afrique et inspirantes d’ailleurs s’est tenu à Libreville au 8 au 14 juillet derniers à Libreville (Gabon). Organisé par la plateforme associative « Le Salon de la femme », en partenariat avec le ministère gabonais de la Culture, des Sports chargé de la Jeunesse et la vie associative, le forum des « femmes leaders d’Afrique et d’ailleurs inspirantes » se veut une plateforme d’échange multidisciplinaire entre les femmes leaders d’Afrique et d’ailleurs.

Tenue sous le thème « Le renouveau pragmatique de l’autonomisation de la Femme par l’exemple », cette rencontre a été l’occasion d’échanger sur la coopération des pays par rapport à l’implication des femmes dans le domaine de la paix et de la sécurité, les solutions pratiques au démarrage effectif de l’autonomisation de la femme africaine et d’ailleurs, les préoccupations qui peuvent constituer des freins à l’autonomisation des femmes, les droits fondamentaux des femmes et les moyens de promouvoir des exemples féminins qui inspirent et impactent.

En reconnaissance pour ses efforts dans l’autonomisation de la femme, le Maroc a reçu une distinction. Celle-ci salue les réformes et initiatives visant à émanciper la femme et à lui accorder une place de choix dans différentes sphères de la société. Les vingt dernières années ont marqué un tournant considérable dans l’histoire de la femme marocaine qui a son avis à donner sur les questions sociales. 

Pour prendre une seconde femme, par exemple, l’homme doit obtenir l’autorisation de sa première épouse, conformément à la loi entrée en vigueur en 2004. Le juge doit s’assurer du consentement de la première épouse avant de marquer son accord pour le mariage entre un homme et une deuxième femme.