Bitcoin
46,764
Bitcoin
$ 56,750
Bitcoin
46,764

En Guinée équatoriale, la connexion Internet est une affaire de riche

Il faut dépenser plus de 20.000 francs CFA pour disposer de 1Go de connexion.

En Guinée équatoriale, le coût d’un gigaoctet s’élève à environ 35 dollars (20.000 francs CFA), le pays, après le Zimbabwe, où la connexion internet est la plus chère au monde, selon un classement établi en 2019 par la banque panafricaine Ecobank. 

Notons que le salaire moyen mensuel d’un ouvrier ou d’un serveur de restaurant oscille entre 100.000 FCFA et 150.000 FCFA, soit 150 à 225 euros. Tout le monde ne peut donc pas avoir accès à internet dans ce pays d’Afrique centrale.

Ainsi, de nombreux usagers profitent du Wi-Fi public pour rester en contact avec l’extérieur. Le coût et la lenteur du réseau expliquent un taux de pénétration d’internet parmi les plus bas dans la région: seulement 26% des Equatoguinéens peuvent utiliser internet, selon l’Union internationale des télécommunications (UIT), une agence de l’ONU.

Une situation d’autant plus paradoxale que « le pays est situé dans le golfe de Guinée et a donc accès aux différents câbles sous-marins », note la présidente de l’association Internet sans frontière (ISF), Julie Owono.

La Guinée équatoriale est connectée à trois câbles sous-marins de la fibre optique. Mais, l’absence de concurrence peut justifier un tel service. 

Au Gabon voisin, la connexion internet coûte en moyenne cinq fois moins cher, selon le classement d’Ecobank.