fr
fr
Bitcoin
27,859
Bitcoin
$ 29,435
Bitcoin
27,859

Gabon: Exportations pétrolières en baisse de 6,9% sur le 3e trimestre 2020

«Les exportations de pétrole ont reculé de 6,9% à 7,4 millions de tonnes métriques sur les neufs premiers mois, en raison de la baisse de la demande mondiale, du fait de la pandémie du coronavirus et des mesures barrières prises par les gouvernements pour freiner sa propagation». C’est ce que révèle la Note de conjoncture sectorielle du ministère de l’Economie et de la Relance.

Selon la Note de conjoncture sectorielle récemment publiée par la Direction générale de l’économie et de la politique fiscale, les exportations pétrolières ont reculé de 6,9% à 7,4 millions de tonnes métriques au troisième trimestre 2020. Cela s’explique par la baisse de la demande mondiale du fait de la survenue de la pandémie de Covid-19, et aussi des mesures barrières prises par chaque gouvernement pour freiner ou éviter la propagation de la maladie.

A la fin septembre 2020, la production nationale de pétrole brut a fléchi de 0,8% pour se situer à 8,1 millions de tonnes métriques, soit 59,55 millions de barils. C’est «l’observation des quotas décidés par l’Organisation des pays producteurs et exportateurs de pétrole (Opep+) pour réduire l’offre mondiale sur le marché de l’or noir qui explique ce léger repli enregistré au troisième trimestre par rapport aux deux premiers, malgré les bonnes performances réalisées par Vaalco sur le champ Etame et BWE», souligne la Note qui précise également que «l’Asie reste la principale destination du brut gabonais, avec 79% du volume des exportations».

Par ailleurs, relève ce document, le Brent s’est situé à 40,82 dollars le baril en moyenne contre 64,66 dollars en 2019, alors que le panier de brut gabonais s’établissait à 39,22 dollars en moyenne sur neuf mois. «Cela a représenté des baisses respectives de 36,9% et 38,7% en glissement annuel», explique encore la source qui fait remarquer que «la chute des prix est liée au ralentissement de la demande mondiale, accentuée par la paralysie des transports».

Par ailleurs, le niveau de prix le plus bas a été enregistré au cours du second trimestre avec 25,39 dollars le baril de pétrole gabonais, avant la remontée à 43,09 dollars en moyenne sur le troisième trimestre. A préciser que le taux moyen de change du franc CFA par rapport au dollar s’est stabilisé à 584,151 francs CFA (+0,1%) pour 1 dollar américain.