fr
fr
Bitcoin
27,909
Bitcoin
$ 29,488
Bitcoin
27,909

L’interconnexion ferroviaire des vingt-six provinces de la RDC en marche

La cérémonie relative au lancement des études de faisabilité de la construction et d’exploitation de 10 000 Km de chemin de fer s’est déroulée, le  8 février à l’hôtel Kempeski de Kinshasa, à travers un point de presse organisé conjointement par la firme congolaise Congo Railway et la firme allemande Evagor, spécialisée dans  la construction des infrastructures ferroviaires.

Le projet découle d’une convention de collaboration signée entre le gouvernement congolais et Railway portant sur la mise en concession des infrastructures ferroviaires et d’exploitation de l’activité ferroviaire en RDC. Cette concession, d’une durée de 30 ans, porte sur 10 000 km de réseau ferroviaire, dont 5 000 existants et 5 000 nouveaux à construire sur 8 corridors.

 Ce réseau se répartit sur trois principaux axes, à savoir: – le réseau ouest qui comprend Banana-Boma-Matadi-Kinshasa et Ilebo, – le réseau sud qui partira de Sakania-Lubumbashi-Kolwezi-Ilebo et aura une bretelle qui va relier Kolwezi à Dilolo, – le réseau est qui partira de Kamina-Kindu-Bukavu-Bumba. Ce dernier aura également une bretelle qui pourra relier Kananga, Mbuji-Mayi et Kalemie.

Ces réseaux visent à connecter toutes les 26 provinces du pays et à relier la RDC à ses 9 voisins avec un coût estimé à 25 milliards USD. Visiblement, c’est un projet économiquement révolutionnaire et catalyseur de la diversification économique de la République démocratique du Congo(RDC).  Il va générer plus de 100 000 emplois directs et des centaines des milliers d’emplois indirects.

Le démarrage de ces travaux intervient à un moment capital de l’histoire de la RDC. Ce projet va constituer, sans nul doute, le pivot de la réussite de l’intégration du pays dans la Zone de libre-échange continentale africaine. Il est en même temps la colonne vertébrale, car il permettra à la RDC d’imprimer le rythme des échanges régionaux et sous-régionaux

Outre ce méga projet ferroviaire venu concrétiser la vision du chef de l’Etat, Félix-Antoine Tshisekedi, celle de voir pays se relever et être le moteur du développement du continent africain, Congo Railway va développer 3 autres projets ; il s’agit: du projet de la production d’électricité à partir des centrales photovoltaïques et des centrales biomasses; du déploiement et l’exploitation de la  fibre optique le long du chemin de fer et du développement immobilier, avec vocation de transformer des gares en parcs immobiliers, comprenant des centres commerciaux.

ADIAC CONGO