fr
fr
Bitcoin
60,010
Bitcoin
$ 64,246
Bitcoin
60,010

Exploration des Projets Prometteurs : Récapitulatif des Rencontres Matinales du PSAO

Les matinées des rencontres PSAO (Produits et Services d’Afrique et de ses Outremers) c’est un évènement qui a été crée en amont du salon international PSAO et qui a vocation a drainé un maximum de partenaire de sponsor de mécène de diaspora sur le continent africain et surtout de valoriser les projets que nous avons préalablement sélectionnés et que nous voulons pouvoir implanter sur le territoire africain. Ce sont des projets impact pour l’Afrique. Aujourd’hui nous sommes là pour présenter ces projets là et présenter aussi le pays qui va accueillir le salon et connecter aussi les gens. Vous savez, la philosophie de PSAO c’est de créer un écosystème fiable et solide qui augmente la confiance des différents acteurs notamment les dirigeants, les acheteurs, les investisseurs et les business angels pour que les transactions puissent se passer dans de bonnes conditions.

QUE FAUT IL RETENIR DES DEUX PROJETS MIS SUR ORBITE CE JOUR ?

Aujourd’hui nous avons présenté deux projets, celui d’Olivier MOULEGUR le projet SAWAJOB qui est une plateforme qui a vocation à développer l’employabilité sur le territoire africain. Comment ? Ça permet à tous les africains qui sont inscrits de pouvoir trouver un job aussi bien à l’intérieur qu’à l’extérieur de leur pays en fonction de leur compétence, mais ce n’est pas que ça, ça permet aussi aux Etats d’avoir des statistiques sur les besoins en formation sur la population, sur les besoins en emploi et de pouvoir prendre des décisions nécessaires.

Le deuxième projet c’est celui de Brian HERFET qui est une solution innovante parce que ça permet à toutes les compétences de la diaspora de pouvoir avoir une plateforme ou elles peuvent mettre en évidence leur savoir faire afin de répondre aux besoins des entreprises qui ont besoin de monter en compétence ou de monter en savoir-faire. Aujourd’hui la diaspora africaine est dispersée, elle est qualifiée et même surqualifiée et le but de cette plateforme est de pouvoir mettre dans un même endroit toute cette diaspora qualifiée et surqualifiée afin de permettre si vous voulez aux entreprisesqui sont sur le territoire de pouvoir se rendre dans ce terrain puiser les ressources dont elles ont besoin pour remonter leur entreprise ou monter en compétence ou up Great comme on dit souvent.

OUTRE CES DEUX PROJETS Y’AURAIENT T-ILS D’AUTRES DANS VOTRE VISEUR ?

Nous avons au total 9 projets déjà présélectionnés. Le 07 septembre dernier nous avons présentés trois projets, aujourd’hui le 26 janvier 2024 nous avons présenté deuxprojets, ça fait 5 projets, donc il manque 4 et comme on nous avons encore deux matinées avant le salon PSAO qui aura lieu au mois de novembre en côte d’ivoire, et donc comme nous avons deux matinées qui arrivent au mois de juin et au mois de septembre 2024, on présentera deux autres projets au mois de juin et mois de septembre les derniers projets.

Ces projets sont des projets qu’on a bien étudiés et ce sont des projets qui sont dans la caravane PSAO et qui ont des conventions pour 3 ans et notre but c’est de les mettre en lumière et de les implanter dans les pays ou on ira.

CES PROJETS CONVERGENTILS TOUS VERS LE MÊME SECTEUR D’ACTIVITE ?

Non ils ne convergent pas tous vers le même secteur parce que les projets que nous sélectionnons ce sont des projets qui ont pour but d’avoir un impact considérable sur la population ou sur l’avenir du pays.

Pour les 3 premiers projets présentés le 16 septembre dernier, on n’avait le projet de madame Lahou KEITA qui a inventé la 3e boite noire dans l’aviation, le projet consiste à pouvoir créer des hubs partout en Afrique, des Hubs pour qu’elle puisse transmettre sa compétence et son savoir faire dans l’aéronautique et dans l’aviation.

Le deuxième projet c’était le projet Jimmy corder de Douglas BIANDOU qui est juste un projet numérique innovant, parce que ça permet de former des jeunes en Afrique sur les métiers du numérique et pas que ça les octroient un passeport numérique qui leur permet d’avoir un emploi aussi bien sur le territoire et à l’extérieur du territoire parce que c’est un passeport numérique qui valide leur formation et leur savoir faire et qui leur donne une certaine crédibilité à l’international.

Le dernier projet était celui d’AMADOU DIAWARA qui est un projet qui englobe une multitude de solution digitaleindispensable pour le monde de l’entreprise et même pour le monde des particuliers je vais juste prendre une parmi tant d’autres. Il y‘a une solution que j’utilise même d’ailleurs pour tous mes évènements, il a développé une solution digitale pour l’événementiel, l’organisation des évènements que j’utilise, il a développé une autre solution qui est comme zoom c’est-à-dire qui permet de faire les call vidéo et ce sont des solutions qu’il faut pouvoir développer, et promouvoir parce que ce sont les solutions faites par les africains et pour les africains en prenant en compte l’écosystème africain et le contexte africain.

QUEL EST VOTRE VŒU PAR RAPPORT A CETTE INITIATIVE ?

Ce que je pourrais dire c’est que j’appelle ici les partenaires, les investisseurs, les business Angels tous ceux qui veulent nous accompagner dans cette aventure afin qu’on puisse se tenir la main et faire quelque chose de bien pour notre beau continent.

REGARDONS VERS L’AVENIR AVEC OPTIMISME

En résumé, la présentation d’aujourd’hui met en lumière les projets innovants présentés lors des rencontres matinales du PSAO. Ces initiatives, telles que SAWAJOB et la plateforme de valorisation des compétences de la diaspora présentée par Brian HERFET, illustrent le potentiel de transformation pour l’avenir de l’Afrique. Avec neuf projets déjà présélectionnés et d’autres à venir lors des prochaines réunions menant à l’exposition PSAO en novembre, l’objectif demeure de mettre en lumière ces projets et de les mettre en œuvre dans les pays participant à la caravane PSAO. Bien que ces projets couvrent divers secteurs, ils partagent tous l’objectif commun de faire une différence significative dans la population et l’avenir du pays. Alors que nous avançons, nous lançons une invitation aux partenaires, investisseurs et business angels à se joindre à nous dans ce voyage vers un avenir plus prometteur pour notre continent bien-aimé.