fr
fr
Bitcoin
15,919
Bitcoin
$ 16,579
Bitcoin
15,919

CAN TotalEnergies: les dépenses s’élèvent à de centaines de milliards de Francs CFA

africa cup of nations

513 milliards, c’est la somme globale arrondie des dépenses de l’État camerounais relativement à la CAN 2021 qui s’est jouée du 09 janvier au 06 février 2022. Construction et rénovation des infrastructures sportives, aménagement du territoire et organisation de la compétition y sont compris.

Il était question pour le pays de se mettre aux standards internationaux afin de pouvoir accueillir la compétition. Il faut dire que lesdits standards ont été revus, ce qui rendait désormais le Cameroun inapte à accueillir la CAN avant qu’il engage ces grands chantiers.

Ainsi, une quinzaine de stades ont été construits ou rénovés. Plus précisément, quatre stades sont sortis de terre dans les villes de Yaoundé, Douala, Bafoussam et Garoua. Les autres stades ayant abrité les rencontres ou les entraînements dans les mêmes villes ou ailleurs comme à Limbé ont été entièrement rénovés. Le budget est colossal il faut le dire!

Le pays a consenti à un investissement à la hauteur de la Coupe d’Afrique des Nations si attendue. Cet investissement représente par ailleurs 2% du PIB du Cameroun. 500 milliard, c’est le coût de la préparation en amont, celui délivré par les caisses de l’État pour les infrastructures ;  et en aval, l’organisation de la compétition en elle-même s’est vu délivrer exactement 13 000 310 000 F CFA. Cette somme bien répartie a servi aux commissions respectives afin d’assurer la réussite de cet événement sportif d’une grande envergure.

Le magazine camerounais l’Économie a publié la répartition des finances. Les dépenses sont réparties ainsi qu’il suit:

– Le Ministère du Tourisme et Loisirs, en charge de la commission hébergement et restauration se voit confier 3 100 860 000 F pour l’hébergement et pour la restauration, la somme de 868 800 000F.

– La commission du transport et de la logistique sous la supervision du Ministère des transports devait gérer la somme de 1 542 000 000F.

– La billetterie était sous la coordination conjointe du Ministère des Sports et de l’Éducation Physique (MINSEP) et de la Délégation Générale à la Sûreté Nationale (en charge également de la sécurité, comme activité réservée) pour un budget de 1,5 milliards.

– La commission Animation et manifestations culturelles sous le MINSEP organisait les activités y afférentes pour un budget 1,5 milliards.

– La couverture médicale était à hauteur de 420 millions.

Il est tout à fait souhaitable que de telles dépenses engagent un réel retour sur investissements.

Articles Similaires

Leave a Reply

5 + douze =