fr
fr
Bitcoin
19,823
Bitcoin
$ 20,150
Bitcoin
19,823

Blaise Pascal Tanguy : « Le scientifique devenu artiste, l’artiste devenu un défenseur de l’Afrique qui gagne »

Blaise Pascal Tanguy est certainement l’un des producteurs audiovisuels le plus ingénieux d’Afrique subsaharienne. Rien ne le prédestinait pourtant à rentrer dans ce domaine. Mu ni de son baccalauréat scientifique, il s’est rendu à l’université de Yaoundé, où on l’a orienté vers les mathématiques. Mais son intelligence était établie, car dans cette université difficile, il en sort 5 ans après avec une Maitrise en Mathématiques. Comme beaucoup de jeunes de sa génération, il bénéficiera d’une opportunité de se rendre en France pour poursuivre ses études. C’est dans le groupe INSEEC, qu’il dépose ses valises. Il y obtiendra un diplôme d’ingénieur.

La meilleure présentation de Blaise Pascal est celle faite par Cintia Pino, une de ses anciennes collègues de travail. « Blaise Pascal est un coéquipier engagé. Il est toujours généreusement disponible pour vous aider dans l’accomplissement des objectifs de l’entreprise. Il est très actif sur les réseaux sociaux et il sait s’en servir pour attirer l’attention. Il est efficace dans les relations publiques et il est doué pour cibler et suivre les opportunités de réseautage. De plus, il a une personnalité amicale et il est facile de se sentir à l’aise avec lui. Je lui souhaite le meilleur, maintenant et toujours », a-t-elle fait savoir.

Mais plus que quelqu’un de sympathique ou d’amical, M. Tanguy est surtout une personne engagée et auto-motivée. Il a parfois mis de sa ressource, lorsqu’il fallait faire avancer un projet ou atteindre un objectif. Une de ses plus grandes réalisations dans la production audiovisuelle reste « The Silent Killer, Le documentaire diffusé dans les chaînes de télévision qui comptent en Afrique, aborde très tôt la problématique du faux médicament en Afrique. Opportunité d’affaire pour plusieurs centaines de commerçants, mais tueur silencieux de centaines de milliers de ménages en Afrique.

En 2004, il créé la maison de production 2PG PICTURES LTD avec deux autres professionnels du cinéma. Il confirme son flair et son talent par le documentaire « Afrique, une économie en sursis » qu’il produit. Le film a connu un grand succès, tant à la télévision (diffusé sur TV5Monde, Planète, CFI et bien d’autres…) que dans des festivals. Il récidive avec « Le tueur silencieux » qui a été diffusé sur France Télévisions, Canal2International et plusieurs autres chaines Tv; puis  « Mboko ou l’enfant de la rue » deux films documentaires pleins de promesses qu’il réalise et produit ; Il a plusieurs autres films et séries tv à son actif, tous en rapport avec la rue et la débrouille. Car Blaise Pascal Tanguy est très attentif aux réalités de l’Afrique. A travers son cinéma, il dénonce les inégalités, l’injustice et tous les maux qui minent les sociétés africaines. En se posant ainsi en éveilleur de conscience, il essaie de vendre un rêve : celui d’une Afrique meilleure, celui d’un monde de justice. 

Ce cinéaste ambitieux et confiant a les projets plein la tête. Il travaille sur une série documentaire qui couvrira les neuf pays de l’Afrique centrale dans un premier temps, et, à terme, s’étendra à d’autres régions. Chacun des films de la série dresse le portrait d’un pays d’Afrique, avec un zoom sur son potentiel socio-économique, humain, culturel… Le but étant de sortir des clichés pour donner une image réelle, positive de l’Afrique, berceau de l’humanité et continent de l’avenir. Blaise Pascal Tanguy travaille aussi sur plusieurs projets de long métrage fiction et depuis l’année dernière, il a pris un autre couloir, celui de la distribution internationale de films africains et afro-descendants.

Il se lancera dans la foulée dans l’entreprenariat social. Il a travaillé 7 ans durant au développement du réseau social Horyou en Afrique. « Blaise Pascal Tanguy, est passionné par un développement positif et inclusif en Afrique. Il a soutenu le développement d’Horyou en Afrique, nous permettant de soutenir les Humanitaires et les faiseurs de changements qui sont en résonance avec cette vision d’un avenir meilleur pour tous. Blaise Pascal continuera son rôle de conseiller stratégique au sein de Horyou African development ainsi que ses propres projets documentaires que nous considérons primordiaux pour favoriser la visibilité en Afrique de nombreux potentiels », explique Yonathan Parienti, Founder et CEO d’Horyou avec lequel il a collaboré ces dernières années. En fait son leadership a permis de rallier des milliers de personnalités inspirantes et associations, pour le lancement de réseau social d’entraide et de soutien mutuel. Blaise Pascal Tanguy rêve désormais d’une Afrique vue par les africains. Il multiplie des projets dans lesquels, il est question de montrer les réalités africaines et non pas ce que le continent devrait être. Il s’est ainsi lancé dans l’organisation du festival « L’Afrique Fait Son Cinéma » à Paris. Son principal projet est celui de partager le vrai visage de l’Afrique aussi bien pour les communautés africaines, qu’étrangères. Le projet n’est pas politique, mais peut venir résoudre un défi d’incompréhension par rapport à l’Afrique. La première édition a bien marché mobilisant plusieurs centaines de personnes. Ce nouveau projet lui tient à cœur et permettra de renouer les diasporas africaines avec leurs pays d’origine et les afro-descendants. Il envisage aussi d’organiser des « afterwork du cinéma africain », pour regarder des films importants sur l’Afrique et discuter des opportunités de ce continent présenté comme le futur de la croissance mondiale.

Leave a Reply

*

code