fr
fr
Bitcoin
27,805
Bitcoin
$ 29,378
Bitcoin
27,805

Un artiste camerounais sollicité dans le nouvel album de Beyonce

Salatiel fait partie des artistes africains appelés à contribuer à l’album « The lion king : the gift » de la star américaine. 

Beyonce ne cache pas son attirance pour l’Afrique. Depuis quelques années, elle se montre avec des vêtements confectionnés à base de pagne, porte des créations de designers africains et, pour l’affiche de sa dernière tournée avec son mari, Jay-Z, elle s’est inspirée du film sénégalais « Touki Bouki ». Une affiche qui a d’ailleurs fait polémique, parce que le couple n’a calé aucune date sur l’Afrique. 

La diva américaine vient encore d’envoyer un message d’amour à l’Afrique. Beyoncé a sorti, vendredi, son album The Lion King : The Gift, après avoir prêté sa voix à un personnage de la nouvelle version du film culte de Disney The Lion King.

L’album produit par la reine de la pop compte 27 titres. Childish Gambino, Pharrell et Tierra Whack y ont également collaboré, en compagnie de Blue Ivy Carter, 7 ans, qui n’est autre que la fille de Beyoncé et Jay-Z.

« Je voulais être authentique sur ce qui fait la beauté de la musique en Afrique », a confié sur la chaîne ABC la star, qui donne sa voix à Nala dans The Lion King de 2019, remake du célèbre dessin animé. Pour ce faire, elle a fait appel à des artistes africains dont le camerounais Salatiel. 

Le patron du label Alpha Better records est très connu au Cameroun, non seulement pour ses chansons, mais aussi pour les artistes qu’il met en lumière : Daphne, Mr Leo, etc. Il a été sollicité dans ce nouvel album de Beyonce pour apporter sa couleur. Il intervient dans le titre « Water », en compagnie de Pharell Williams et Beyonce. De nombreux fans de Queen B sont tombés sous le charme de ce camerounais, jusqu’ici méconnu du public américain. Sur Twitter notamment, ils ne tarissent pas d’éloges pour le jeune camerounais.

Il est d’ailleurs le seul artiste issu d’un pays d’Afrique francophone. Le français et l’anglais sont les deux langues de son pays, le Cameroun. Les autres artistes sont issus du Nigeria, et du Ghana. Dans cette liste, on retrouve Burna Boy, Wizkid, Tiwa Savage, Yemi Alade, Tekno, Mr Eazi et Shatta Wale.

« Je voulais être sûre de trouver les meilleurs talents d’Afrique, et pas juste d’utiliser certains sons et d’en faire ma propre interprétation », a dit Beyoncé. 

L’album est un mélange de genres et de collaborations influencé par tout, du R & B à la pop en passant par le hip-hop et l’afrobeat.