fr
fr
Bitcoin
61,500
Bitcoin
$ 66,910
Bitcoin
61,500

Le Tourisme au Centre des Préoccupations Mondiales : L’Exemple du Mozambique au Salon Mondial du Tourisme à Paris

Le tourisme s’affirme aujourd’hui comme une arme puissante, non seulement pour le développement, mais également comme un argument de poids pour les nations du monde afin de démontrer leur potentiel et leurs richesses. Cette notion prend tout son sens à travers des événements d’envergure tels que le Salon Mondial du Tourisme, devenu au fil des années une vitrine d’exposition pour les pays souhaitant faire du tourisme un véritable levier économique. Le récent événement, qui s’est tenu du 14 au 17 mars à Paris, Porte de Versailles, a vu la participation de nombreux pays, parmi lesquels le Mozambique.

Rencontre avec Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA, représentant du Mozambique au Salon Mondial du Tourisme à Paris

Kathy MINTSA: Bonjour Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA, merci d’avoir accepté cette interview. Pour commencer, pourriez-vous nous expliquer quelles sont les motivations derrière la participation du Mozambique à ce Salon Mondial du Tourisme à Paris ?

Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA: Bonjour, je suis en France depuis près de 40 ans et toujours impliqué dans la communauté mozambicaine. Notre présence ici vise à présenter au mieux notre culture, nos productions et autres aspects de notre pays.

Kathy MINTSA: Pouvez-vous nous parler de l’affluence dans votre stand pendant le salon ?

Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA: Nous avons eu la chance de recevoir de nombreux visiteurs curieux, principalement des personnes en quête d’informations sur la visite du Mozambique et les démarches pour obtenir un visa. Pour répondre à cette demande, nous avons mobilisé plusieurs équipes : une équipe administrative et une autre dédiée à la démonstration et à l’explication. Nos visiteurs provenaient de divers horizons, des Français, des Chinois, des Anglais, entre autres, beaucoup d’entre eux découvrant le Mozambique pour la première fois.

Kathy MINTSA: L’une des missions clés de votre présence ici était donc de mieux faire connaître le Mozambique. Pourriez-vous nous en dire plus sur cette démarche ?

Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA: En effet, le Mozambique reste souvent méconnu. Lorsqu’on évoque le pays, il est souvent nécessaire de sortir la carte pour montrer sa position géographique. De nombreux touristes français et d’autres nationalités ont déjà visité l’Afrique du Sud, et en parlant de leurs voyages, ils mentionnent parfois le Mozambique sans le savoir. Cette confusion géographique persistante nous a poussés à vouloir clarifier les choses et à mettre en lumière les attraits de notre pays.

Kathy MINTSA: Parlons un peu des procédures pour se rendre au Mozambique. Quels sont les accords en place pour les visiteurs français, par exemple ?

Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA: Pour les Français, il existe désormais un accord récent qui leur permet de voyager au Mozambique sans visa préalable, avec la possibilité d’en obtenir un à l’aéroport. Il suffit simplement de déclarer son lieu d’hébergement, que ce soit à l’hôtel, chez des proches ou des amis. Cet accord s’étend également au Portugal et à certains pays européens, facilitant ainsi les voyages vers notre pays.

Kathy MINTSA: Quels sont les attraits principaux du Mozambique que vous souhaitez mettre en avant auprès des visiteurs du salon ?

Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA: Le Mozambique offre une diversité extraordinaire pour les visiteurs. Que ce soit les plages paradisiaques, les montagnes majestueuses ou les safaris inoubliables, notre pays a tout à offrir.

Kathy MINTSA: Passons maintenant au sujet du coût de la vie au Mozambique. Comment le décririez-vous ?

Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA: Le coût de la vie au Mozambique est relativement abordable et varié. Il y en a pour tous les budgets. Les produits bio, par exemple, sont très accessibles et représentent une facette de notre gastronomie appréciée des visiteurs.

Kathy MINTSA: En parlant de gastronomie, quel est le plat emblématique du Mozambique que vous recommanderiez à ceux qui souhaitent découvrir la cuisine locale ?

Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA: Sans aucun doute, les fruits de mer sont incontournables. Frais, de qualité et abondants, ils sont une véritable délice pour les papilles.

Kathy MINTSA: Pour finir, une question sur la sécurité. Comment se porte-t-elle au Mozambique, notamment dans le contexte actuel ?

Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA: Globalement, le Mozambique est un pays sûr pour les visiteurs. Cependant, dans le nord du pays, il y a eu des problèmes liés à la présence de groupes djihadistes, en partie due à l’exploitation des ressources naturelles par des entreprises comme Total. Malgré cela, le reste du pays reste calme et sécurisé. Les visiteurs peuvent donc voyager en toute tranquillité sur de longues distances sans souci.

Kathy MINTSA: Merci beaucoup, Monsieur Francisco Henriques DE ALMEIDA, pour toutes ces précieuses informations sur le Mozambique et votre présence au Salon Mondial du Tourisme à Paris.